Procès des Khmers Rouges Kampot by Cleho
à propos s'inscrire repères chronologie archives
mardi 6 septembre 2011


Vann Nath. (Anne-Laure Porée)

Vann Nath, 66 ans, était plongé dans le coma depuis une dizaine de jours. Il s’est éteint le 5 septembre peu avant 13h, dans une clinique privée de Phnom Penh. Depuis 1979, il témoignait sans relâche sur la machine de mort khmère rouge que fut le centre d’extermination S21. Ses tableaux consacrés au quotidien des prisonniers à S21 et aux méthodes de torture constituent l’outil pédagogique le plus précieux du musée du génocide de Phnom Penh. Ils ont aussi profondément marqué ceux qui ont assisté à l’audience de Vann Nath en juin 2009, lorsqu’il fut entendu par les juges chargés de juger Duch, ex-directeur de S21. Dans le documentaire de Rithy Panh « S21, la machine de mort khmère rouge », il est un contradicteur exemplaire des anciens Khmers rouges : calme, ferme, intransigeant. Vann Nath est mort sans avoir entendu le verdict définitif contre Duch.

Un Commentaire sur "Vann Nath, témoin majeur de S21, s’est éteint"

  1. GERARD dit :

    Le peintre Léonard de Vinci a écrit « L’oeil est la fenêtre du corps humain qui permet à l’âme de réfléchir la beauté du monde et d’en jouir, qui fait se contenter de la prison du monde car sans lui c’est son tourment ».

    L’oeil de Vann Nath a su , quant à lui, décrire l’horreur de la prison de Tuol Sleng qui l’a tourmenté depuis plus de trente ans.

    Puisse son oeuvre faire réfléchir les générations futures.

    Patrick GERARD

Laisser un commentaire